Le vent débloque

Publié le par chervalin

Je voulais vous dire un truc, je réside en montagne et je suis, avec ferveur, la course autour du monde du Vendée Globe.

J'ai même choisi un bâteau et le skipper qui va avec.

Le mien,( car c'est un peu moi), c'est Jean Le CAM.

Il y a 4 ans, j'avais choisi Michel DESJOYAUX et j'étais désolé de le voir rebrousser chemin au bout de quelques heures et repartir deux jours plus tard.

Mais quelle remontée victorieuse mes ami(e)s.

 

On vit des aventures comme on peut.

Chaque jour, je bondis sur l'ordi, je manque de démâter à chaque fois,

Je cours sur le ponton et j'évite une rafale de flotte qu'une mauvaise vague me jette à la face. (ma femme)

Je rentre dans le cook-pit (cuisine) et hop j'avale mon caoua, une tartine mouillée par les embruns (j'avais pris l'éponge à la place de ma tartoche. Quel étourdi)

En plein roulis, je m'envoie un petit rhum, je me précipite à la barre de mon clavier (avant ma fille),

Je glisse sur une voile mal pliée (une chaussette)

 

Et je me retrouve vent debout, deux ris dans la trinquette, avec le chat qui malicieusement vient de bondir sur le clavier comme ça :

bnpiuhfk,vm"g,bja*rgù*b:(yoj(,;"l^(

et m'invite courtoisement mais fermement à lui donner sa pitance.

Vous savez ce que c'est que l'amour.

Du coup je le fiche par terre, avec les propos désobligeants qui vont avec.(saloperie de ..... et de.....)

 

je vis l'aventure en direct avec mon Jean (le Cam) et je guette sa place (il est 8ème),

sa direction, (on dit son cap)

Le temps qu'il va faire, (vent faible à modéré, mollissant 4, vent ouest à sud ouest, pression 1025 millibars, houle forte, cargo en vue et tout et tout)

Sa vitesse ( en tête de noeud!!! Et pourquoi pas en crétins ?)

et je l'encourage.

 

Ma famille me regarde un peu circonspecte, s'interroge sur mon compte et continue de vaquer sur le pont comme si de rien n'était.

Et que je pousse l'ordi pour faire mes devoirs, et que je t'appelle pour éplucher les patates (non c'était des carottes), et que je te demande de rappeler truc au téléphone, et que l'aspirateur réclame son manger (vous verriez ce qu'il bouffe) et que il faut répondre au mail de Marcel.

Alors là oui, le mail je m'en occupe.

 

Du coup je passe en mode vacation avec la Direction média de la course et je donne des nouvelles de l'immensité qui m'entoure.

La flotte, la flotte et la flotte dessous, à coté, de la houle, du sac et du ressac, de l'écume,

- hein quoi le sac de légumes, oui ma chérie, j'y cours.

 

Et en plus il pleut. 

J'ai un peu la trouille des quarantièmes rugissants ( je pense que cela fait froid et qu'il doit y avoir pas mal de bruits) quand je m'aperçois que c'est ma femme qui me gueule dessus car le chat n'a toujours pas eu sa gamelle.

 

Du coup j'évite les cinquantièmes hurlants et tant pis si je ne passe pas les portes du sud. (ce sont celles de la terrasse et il caille trop dehors pour les ouvrir) et je lui file ses croquettes à l'algue au chat (lutier).

 

Moi, je reste calme, je dirige le bateau, vérifie la dérive, borde le foc, remet du riz dans la casserole (non dans la grand voile, crétin), prépare le safran, (pour la paella) je tangue sur tribord et me réfugie, fatigué pour un somme de 10 minutes, enroulé dans la grand voile.

-Comment ça, je dois pas mettre la serpillière autour de mon coup ?  

Oh pardon, oui, oui, je serpille, je serpille. Mon dieu (s'il existe) protégez moi... et mon bateau.

 

Vive le Vendée Globe.

Allez sur le site pour voir.

Choisissez vous aussi un marin (d'eau de mer) et vogue l'aventure.

 

Ouf, je viens d'échapper à un seau d'eau.

- Mais ma chérie, tu es folle, tu as mouillé l'ordi aaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrggggggggggghhhhhhh

re    gaaaaaaaaaaaaaaajjl rde,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,march      pu;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;:

 

plouf. 

 

Publié dans histoires d'en rire

Commenter cet article

les cafards 17/11/2012 18:33

aussi passionnant que la vraie course !

Labaronne 14/11/2012 21:56

je t'ai lu hier, dans la salle d'attente du médecin de Pouronchon....j'ai donc eu le temps, les médecins ne respectent pas les horaires imposés aux ....patients....enfin bref, j'ai rigolé toute
seule devant mon smartphone et certaines personnes se sont demandées si je ne m'étais pas trompée d'étage et si je n'aurais pas dû être à l'étage "psy" au lieu de l'étage "endocrino".....bon je
n'ai pas suivi la course j'espère que ton bateau n'est pas un de celui qui a fait la bise à un chalutier.....courage Madame Chervalin, ça ne dure que 80 jours .......

Corinne 13/11/2012 09:46

J'ai bien ri en te lisant et me rappelle de l'année où mon mari a participé à la Route du Rhum, sur le minitel ! Il se levait même la nuit pour surveiller son bateau... Total : 200 euros de
facture....
Ici j'ai la chance d'habiter face à la Cité de la Voile à Lorient qui abrite certains géants des mers, ils sont impressionnants, surtout quand on pense qu'un homme seul est à la barre !
Bonne navigation, ne prends pas froid ^^