outrage de rire

Publié le par chervalin

Déjà à le voir, il donne à sourire, Narcisse.

Un poil bedonnant et la cinquantaine blanchissante, gravement installée sur de courtes pattes, la bouille avenante et rigolarde, on pourrait résumé le tout par l'adjectif jovial.

Il aime rire Narcisse et du coup, lorsqu'il est en voiture il écoute Rire et chansons.

Il se gondole tout seul sur les blagues et autres sketchs qu'il connait presque par cœur.

Le problème c'est quand brusquement il découvre un sketch nouveau.

Et la semaine dernière c'était le cas.

Les larmes lui viennent alors aux yeux et il est contraint de ralentir et parfois de s'arrêter.

Parfois cela tangue un brin sous le coup de ses éclats de rire et pour le véhicule suivant, c'est plutôt l'inquiétude.

Et là, pas de pot, le véhicule en question est celui des gendarmes pas trop bien lunés. ( ça existe, si!)

- V'vous rendez compte, j'ai mis trois bonnes minutes à m'arrêter.

- Ils ne vous ont pas arrêter avant ?

- Non, pas ça, trois minutes pour m'arrêter de rire. Non franchement, il était trop tordant ce sketch. J'ai mis du temps avant de m'apercevoir qu'ils ne rigolaient pas. Ils me disaient d'éteindre le moteur et de sortir mais moi je voulais entendre la fin. J'ai un brin résisté et j'ai attendu. Mais c'était vraiment trop drôle. Que voulez -vous j'ai écouté jusqu'au bout. C'est humain de rire non ?

Du coup, il écope d'une poursuite pour outrage car bien sûr, le décalage entre son fou-rire et la patience des forces de l'ordre est proche du gouffre. Il a tenu à ce qu'ils écoutent le sketch avec lui en montant le son et en leur demandant d'écouter. Des larmes de rire plein les chasses, il n'a pu bien saisir qu'ils étaient déjà en train de sortir le test d'alcoolémie et le carnet à souches.

Mais Narcisse ne boit pas d' alcool et ne prend pas de médocs.

- Mais c'était quoi comme sketch ?

- La caisse. La caisse de Marc Jolivet. Ecoutez le pour voir.

J'ai écouté........

C'est vraiment très drôle. Cela a un goût de déjà vu, style dessin animé, mais c'est divin à écouter.

Du coup, quand je croise, comme aujourd'hui des gendarmes qui stoppent un véhicule, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour Narcisse, mort de rire en écoutant la fin de son sketch pendant que.......

Publié dans histoires d'en rire

Commenter cet article

Pastelle 17/10/2013 13:08

Je n'ai pas tenu jusqu'à la fin du sketch. L'humour en fait c'est très personnel. :)

Bea 12/10/2013 20:03

Ah ! je connais le sketch de la caisse, j'adore, je ne m'en lasserait pas et Jolivet le raconte si bien. Et j'avoue avoir beaucoup écouté Rire et chansons dans ma caisse à moi, mais j'ai un peu saturé à force parce que ça tourne en boucle. Heureusement que mes soubressauts de rire n'ont jamais attiré la volaille vers ma petite Suzuki. J'aurais certainement eu beaucoup de mal à rester de marbre face à des uniformes aux têtes guindées.

Parent Colette 07/10/2013 09:14

C'est rigolo