impardonnable

Publié le par chervalin

Piqué sur RUE 89 ce commentaire du co fondateur de ce média en ligne.
Je le co signerais bien tellement il résume mon sentiment.
Si vous allez faire un tour sur Rue 89, des articles réactifs immédiats comme celui ci cohabitent avec d'autres articles retraçant les déclarations ô combien outrées de ce Truand d'état il y a quelques mois ou quelques semaines.
Ses attaques contre Médiapart, ses déclarations sur l'honneur devant l'assemblée valent leur piquant d'eau poivrée.
 
Je n'espère qu'une chose qu'il quitte définitivement l'espace politique.
Et qu'il ne revienne pas.
On souhaite souvent cela mais il n'en est jamais question.
Deux ou trois ans passent et ces braves soldats sont de retour.
 
Ah oui, au fait, voilà le texte de Rue 89 de Pascal RICHE
 
"Jérôme Cahuzac demande pardon, mais il est impardonnable. Par son attitude, il a incarné bien des travers du monde politique : l’appât du gain, l’arrogance, le cynisme et le mensonge.
Il a accepté un poste de ministre du Budget alors qu’il savait, en son for intérieur, qu’il avait substitué des sommes d’argent au fisc. Qu’il avait volé les autres contribuables.
Il a dressé un réquisitoire contre un journal en ligne, Mediapart, alors qu’il savait, en son for intérieur, que ce média avait bien fait son travail. Du bon boulot de journaliste, informé, insolent et courageux.
Il a menti aux représentants du peuple, devant ses anciens collègues de l’Assemblée nationale, alors qu’il savait, en son for intérieur, que son émotion était feinte."

Publié dans médias

Commenter cet article

Labaronne 02/04/2013 22:19

à mon humble avis, sa carrière politique est définitivement terminée, par contre, au théatre, il peut faire carrière