La photocopie

Publié le par chervalin

J'ai la crève, il pleut, l'ambiance printanière est plutôt morose et pour tout dire

je glande.

Attends, bouges pas, je vais chercher des mouchoirs.

 

En fait j'ai pris ma guitare et je viens de pondre une tit' babiole inspirée d'un film que j'ai adoré "Les années sandwich" et du long entretien que j'ai eu hier avec un post ado empêtré dans les pas de son père, brillant industriel, qu'il suit comme si c'était une évidence.

Il est dans le même. Une ombre.

Il n'existe pas autrement que pour être agréable à l 'image que ses parents attendent de lui.

Un bonheur que ce garçon.

Comme il est extrèmement doué, il est tout prêt d'y arriver. 

 

Et puis, il commence à douter ce jeune futur adulte de 25 ans,

Il doute de l'attachement passionnel que lui impose sa mère et s'intérroge sur cette accroche fusionnelle quasi consciente.

S'il ne doute pas de de ses choix professionnels, il ignore réellement qui il est, et si le futur costume est taillé à ses bien frêles  épaules.

Il prend brusquement peur et pour marquer sa différence, il va commettre quelques délits.

 

Cela est destiné à son père afin qu'il se retrouve pour une fois, face à lui  et non pas devant lui.

 

Je n'arrête pas de me moucher, c'est pénible, vous ne vous rendez pas compte, mais c'est toutes les deux lignes. Tiens ça y est c'est reparti.

Et je tousse aussi.

Bref je suis malheureux, j'espère que vous en tiendrez compte en vous montrant tolérant sur la chanson que je vais vous imposer.

( je ne l'ai pas enregistré mais j'avoue que j'aurais mieux fait. Non en fait, je renifle, j'éternue et je tousse, cela fait trop de bruits parasites. En plus j'ai une voix de cadavre. Je ferais ça plus tard. C'est une ballade folk. Très jolie au demeurant)

Allez je me lance tant pis pour moi.)

 

 

 

Ré Ré7 Sol Sol7 La7

 

Les années sandwich

 

Quand ça sonne dans ta tête

 

Quand le vent s'y engouffre

 

Que tes larmes se répètent

 

Que c'est fort, que tu souffres

 

Regarde moi, regarde moi

 

 

 

Tu dis l'école, c'est trop dur

 

Qu'il faut être funambule

 

Tu ne sais rien, t'en es sûr

 

Viens on sort, mets un pull.

 

Et suis moi, et suis moi

 

 

 

Car tu cherches une source

 

Un vrai point de départ

 

Pour te lancer dans la course

 

De l'image et des dollars

 

Alors bats toi, oui, bats toi

 

 

 

Tu cognes le piédestal

 

Sur lequel ton père règne

 

Tu ne seras pas son égal

 

Mais prends ce qu'il t'enseigne

 

Et bouge toi, et bouge toi

 

 

 

Tu as peur de grandir

 

De te perdre dans ses pas

 

Pourtant tu veux vieillir

 

Et te blottir dans ses bras

 

Écoute moi, écoute moi

 

 

 

Choisi seul ton chemin

 

Un peu à coté du sien

 

Dis toi qu'il ira loin

 

Qu'il sera beau, car c'est le tien

 

Et sépare toi sépare toi.

 

 

 

Publié dans adolescences

Commenter cet article

Parent Colette 07/10/2013 09:20

Ben c'est beau . Fière de mon neveu

Labaronne 30/03/2013 22:00

quand ton cerveau est embrouillé par le rhume finalement il s'en sort très bien- pas besoin de musique pour bien comprendre ces paroles à faire lire aux parents aussi

Corinne 30/03/2013 20:12

Qu'importe ton nez qui coule et ta voix éraillée les paroles sont superbes et je souhaite à ce pauvre futur adulte et à d'autres aussi(c'est quand l'âge adulte pour lui ?) de les lire... J'ai une
boule dans la gorge en te lisant, j'ai réellement de la peine pour ce jeune qui finalement n'a manqué de rien sauf d'un amour détaché de ses deux parents !!! Quel poids pour une si jeune vie !
Je suis loin d'être une mère parfaite et mon mari un père parfait, mais nous avons toujours "essayé" d'élever nos cinq enfants pour eux même, pour leur bonheur...
Allez mouches toi fais toi un bon grog... Amitiés

Alba 30/03/2013 19:25

Heu...
Je vais peut-être attendre d' avoir écouté avant de m' engager: je suis sélective en musique, moi !

chervalin 30/03/2013 19:41



j'en vend un pour le prix de deux et en plus il n'y a qu'une chanson c'est immanquable...... allez...un geste....


 



Alba 30/03/2013 18:41

Excellent article, et magnifique chanson !
Je ne connais rien à la musique et j' ai donc du mal à imaginer ce que peuvent donner les accords de cette chanson, il me tarde que tu ailles mieux et que tu puisses nous la chanter. Je trouve le
texte poignant et vibrant, peut-être un peu trop important pour être mélangé à une chanson ? Va t-'on entendre le message ?
C' est un bonheur que de te lire.

chervalin 30/03/2013 18:51



ah ça y est j'ai une première future acheteuse de mon cd.