radars

Publié le par chervalin

Je vous explique.

je viens de recevoir toute une famille attristée et abattue par deux décès suite à un accident de voiture.

Une mère et son enfant.

 

Ils sont là, parents, époux, amis, fatigués par une nuit blanche et trop de larmes versées pour être certain que ce chauffard ne passe pas au travers des mailles de la justice.

Ils veulent aussi le voir.

Et pourquoi pas lui parler.

Ils n'ont encore pas de haine.

Ils veulent comprendre

 

Certes c'est courant. Le jeune qui est responsable de cet accident était en excès de vitesse. Il est prostré, face à moi, répondant entre deux sanglots, dans le bureau d'investigation de la personnalité, et attend d'être présenté devant le Proc avant de passer en comparution immédiate.

 

La famille des victimes est présente et affiche une douleur infinie.

C'est terrible.

Ce gamin  surfant  allègrement sur les pointes de vitesse écoutait la musique de sa radio préférée suffisamment fort pour que cela soit repéré par des témoignages.

 

Bref ma colère n'est pas là.

Je quitte le tribunal pour rejoindre ma base et je mets négligemment la radio.

Et c'est là que j'entends l'animateur dialoguer avec un auditeur l'informant qu'il y avait un radar sur la RN chépucombien et qu'il fallait faire gaffe. O merci de cette info et n'hésitez pas chers conducteurs adorés, de nous signaler tous les radars...

ah ah ah ce qu'on rit.

 

On les a bien eu les ceusses qui veulent nous soutirer de l'argent avec leurs amendes et nous apprendre à conduire en respectant le code et les signalisations.

ce qu'on rit, allez djingl ........

 

Sous entendu après ce radar, avant ou partout ailleurs, fais ce que tu veux mon pote, allume , carbure, fonce, fait péter le compteur, écrase le champignon, fais crisser les jantes, fais toi plaisir, nage dans les délices de la vitesse. T'inquiète on te préviendra où sont cachés les radars ou les bleus.

 

 

Vous connaissez depuis longtemps ce style d'info et cette démagogie navrante  avec les auditeurs.

J'ai éteint la radio.

 

Pas dégoûté mais avec l'envie d'aller chercher ce crétin d'animateur et de l'amener au Tribunal pour passer un moment avec cette famille décimée et un autre avec ce jeune effondré qui va non seulement passer Noël en prison mais aussi le reste de sa vie avec deux morts sur la conscience.

 

 

Je n'ai pas l'âme d'un censeur.

Mais là, j'aurais eu envie de fiche cet animateur de radio inconscient et inconséquent face à son discours et à ses responsabilités.

 

Pauvre con

Publié dans agacements

Commenter cet article

cat 03/12/2012 16:21

Tant qu'on n'a pas été frappés, on pense toujours que ça n'arrive qu'aux autres... un petit stage dans un hopital de rééducation serait peut-être une bonne idée pour cet animateur ?

chervalin 03/12/2012 18:10



je pense qu'il ne fait pas de lien entre ce qu'il dit et la portée de ce qu'il annonce sur les auditeurs. Dans le milieu des commentaires sportifs je crois qu'il y a à peu près la même chose. Par
exemple critiquer une décision d'arbitrage et s'étonner que le dimanche suivant il y ait eu une bagarre dans un matche de gamins  sur le terrain de sa commune.



Corinne 01/12/2012 19:01

Des vies brisées des deux côtés, c'est affreux ! Je ne sais qu'écrire d'autre ?
Amitié

Labaronne 01/12/2012 13:58

d'un côté (animateur) comme de l'autre (chauffard) il y a un manque certain d'éducation et de respect