Qu'auriez vous fait ?

Publié le par lesdesnoueurs.over-blog.com

Ils se marièrent et eurent une petite fille. http://s3.amazonaws.com/hellotipi/321014M?AWSAccessKeyId=15QS77TRSCPA23ERN702&Expires=1333966963&Signature=eX2txzA52aiUWrCat%2BtTJw5zybM%3D

Pas beaucoup d'enfants.

Marina est d'origine slave et lui ouvrier  d'usine en banlieue Lyonnaise.

Chaque jour il se penchait sur sa "bécane" pour la mettre en marche et il lisait sans la comprendre cette inscription en langue étrangère, sur le mode de mise en action qui s'inscrivait avant la notice en français.

 

Peut être y a t-il un lien, une origine pour son attirance pour les filles étrangères.

 Leur rencontre est une rencontre comme les autres, la boite de nuit rend flou les contours, elle est étrangère, un peu slave c'est là une raison suffisante pour tenter la chance.

 

Ils se marièrent et eurent une petite fille.

 

Ils l'aimaient de la tendresse de parents bienveillants et affectueux, mais la parentalité parfois ne suffit pas à tenir le couple et la conjugalité s'est doucement étiolé.

Elle était trop attirante pour n'être convoité par un seul.

 

Elle s'est échappée par la porte de service et a découvert d'autres ciels superbes (comme le dit la chanson)

 

Il l'a su.

 

L'enfant avait maintenant 6 ans et il allait faire le nécessaire pour, elle, ne pas la perdre.

 

Marina avait le même projet.

 

Elle s'est montrée, quelque peu chatte et maligne a tenté d'enfouir ses desseins en laissant planer l'espoir et le doute sur un renouveau conjugal.

 

Les vacances scolaires ont amené Marina à proposer d'envoyer la fille dans son autre pays d'origine, chez sa mère grand. Bonne idée, même si c'est pour deux mois, cela nous donnera le temps de se reconstruire pense notre ouvrier fraiseur.

 

Hélas, à peine l'avion décollé, vers la "Slavénie", il ne peux que constater, qu'il s'est bien fourvoyé car elle repart derechef, de l'aérogare avec un admirateur inconditionnel de son charme slave, justement.

 

Il vient de saisir avec effroi, qu'il vient de perdre et sa femme et sa fille et une grosse partie de son salaire car c'est lui qui a financé le voyage.

 

Qu'auriez vous fait ?

Lui aussi !

 

Il se rapproche d'un avocat, d'un juge aux affaires familiales et d'un procureur pour que se rétablissent rapidement ses droits.

 

Rien ne se passe si ce n'est qu'une plainte pour séquestration et un droit de visite établi.

Plusieurs années plus tard, désespéré, il se tourne vers une association et une émission de télévision qui médiatise ce type de souffrance et apprécie véhiculer le sentiment d'injustice.

 

Malgré les larmes du public compatissant, les émotions véhiculées et la part de marché atteinte, la suite est identique, si ce n'est cette vague impression d'avoir été manipulé par l'animateur.

 

Qu'auriez vous fait ?

Oui, je sais ce n'est pas qu'une impression. Passons!

 

La Slavénie, c'est loin, il ne connaît pas la langue et se trouve bien esseulé pour s'autoriser un rapt au nez et à la barbe des autorités Slaviennes.

 

Désespoir et humiliation. Marina s'amuse bien, et elle souhaite rapatrier sa fille, car elle se souvient qu'elle en est la mère. Elle fait alors une proposition au père et l'oblige à retirer sa plainte et à revenir sur son souhait de l'avoir dans un droit de visite, mais uniquement comme elle le souhaite.

 

Qu'auriez vous fait ?

Il a accepté.

 

Et elle lui a permit de revoir son enfant toute « enslavéniée » et peu accessible tant par ses manières et habitudes que par la langue qu'elle ne comprenait plus.

Et une demi heure par semaine c'est pas beaucoup, mais bon...

 

Qu'auriez vous fait ?

La priver de sa mère c'était lui faire mal, elle a l'air si heureuse, l'enlever et disparaître cela avait un coté vengeur qui n'était pas son style. Retourner vers les juges, qui n'ont pas pu se mobiliser pour le rétablir dans ses droits, à quoi bon.

Se remarier et refaire des enfants, oublier celle là en déménageant au loin.

 

Qu'auriez vous fait ?

 

Lui il s'est suicidé!

 

Chervalin

 

 

Commenter cet article