Peut mieux faire....

Publié le par lesdesnoueurs.over-blog.com

Une nouvelle fois, dans le cadre d'une enquête sociale,  le laconique et pathétique  "peut mieux faire" d'un instituteur blasé, apparaît.

Je ne vous informe pas d'un bulletin datant de 1965, non, et encore non!

     

Il a 10 ans. Il est totalement submergé par un très gros souci, celui que marque avec insistance le sentiment de culpabilité.

 

Apprendre, être attentif, à l'écoute, comprendre, reproduire et appliquer une leçon n'est pas, pour cet enfant une évidence.

Ce n'est pas non plus une épreuve ou autre galère, c'est un film que l'on projette devant lui où  des adultes qu'il aime pourtant bien, tentent de  lui donner un rôle.

 

Et les voilà circonspects et impatients, puis désespérés de le voir rester sur la touche.

Ainsi donc, ce n'est pas eux qui ne comprennent pas, c'est lui qui ne comprend rien, ou plutôt qui refuse de faire quelques efforts pour leur faire plaisir.

Pour leur signifier qu'ils sont de bons pédagogues.http://s3.amazonaws.com/hellotipi/142899M?AWSAccessKeyId=15QS77TRSCPA23ERN702&Expires=1333966585&Signature=DxXXVwCrKibASJ9J1429%2BA7Q%2B4Q%3D

 

Alors voilà, il peut mieux faire. Il peut y arriver à leur signifier que la transmission est passée.

-C'est pas nous ... c'est lui qui veut pas se donner les moyens, fumiste va!

Et autre confiture donnée aux cochons.....

 

S'ils savaient....

S'ils pouvaient imaginer ces braves enseignants l'immense souffrance et l'impossibilité de la communiquer à des adultes qui les ont trahi, humilié, violenté, nié, détruit.

 

Ils ne marqueraient plus "peux mieux faire" sur les cahiers d'écolier. Mais ils hurleraient leur impuissance à ne pouvoir eux, mieux faire pour lui.

 

Car pour cet enfant,  comment passer dans l'écran ?

Comment entrer dans leur scénarios ?

Comment parler de l'indicible, comment décrire l'insoutenable ?

 

Comment rejoindre les adultes, ces êtres diffus et  cacophoniques, ces immatures anciens enfants souffrants, qui viennent sans vergogne, déposer le fardeau de leur histoire sur les frêles épaules d'un enfant distrait par les poussières dans un rai de lumière, qui ne donne qu'une partie de la rigoureuse réponse, marquée là et inscrite en rouge dans le livre "manuel de l'instituteur" ouvert sur le bureau du maître.

 

Peut mieux faire, c'est certain.... qu'elle belle phrase, une puissante phrase, définitive et sans réplique comme les apprécient les membres de l'éducation Nationale.

 

Non, il ne peut pas mieux faire!

 

Tant il ne sait pas à quoi peut bien servir un être humain, lui l'objet d'un compromis, d'un conflit, d'un deal historique, d'une revanche, d'une sanction, d'une réparation, d'une erreur, d'un malheur, d'une volonté destructrice.

 

Sombres crétins du "peux mieux faire", avez vous seulement pesé le poid de ces tristes mots qui affichent votre propre impuissance et vos limites à comprendre.

 

Peux mieux faire....

Tristes ignares dis-penseurs de leçons,

 

Il en est à sa deuxième tentative de suicide... à 10 ans

Alors oui, peut mieux faire..

.

Possible que la prochaine soit la bonne.

 

 

Publié dans agacements

Commenter cet article