Mauvaise nouvelle

Publié le par chervalin

Il y avait longtemps que je n'avais pas écrit. En fait j'avais tapé en direct un super truc et  j'ai été pris au dépourvu  par un bog.

Du coup cela ma refroidi pour le réécrire. je suis pas feignasse mais je dois aussi taper beaucoup pour les missions qui me sont confiées.

Parlons d'autres choses.

De DQS par exemple

De mon indignation contre cette décision d'abandonner les poursuites car la victime n'est pas crédible.

Cela m'indigne. j'ai entendu Marie Georges Buffet sur France iner qui a fait la déclaration suivante que je partage en tout point.

Je vous la ressert en écrit:

    

"La décision du procureur fait courir de grands risques au droit des femmes en revenant au temps où les victimes de viols étaient à priori coupables, au temps où le viol n'était pas considéré comme un crime", écrit dans un communiqué l'ancienne secrétaire nationale du PCF, élue de Seine-Saint-Denis.

Selon elle, "le refus de faire juger l'affaire dans laquelle l'ancien directeur du FMI est accusé de viol est une mauvaise nouvelle pour la justice et une mauvaise nouvelle aussi pour les femmes. Car à ce jour la vérité n'est pas dite, ni pour le présumé innocent ni pour la présumée victime".

"La vigilance s'impose pour que le refus de faire passer la justice aux USA ne donne pas des ailes en France aux pourfendeurs d'une justice implacable envers les violences - sexuelles ou non - à l'encontre des femmes", conclut-elle.

 

On ne semble pas saisir les répercussions de cette décision, sur notre champ judiciaire auquels vont être confrontés les travailleurs sociaux et les magistrats.

Je voulais juste ajouter qu'une personne victime et traumatisée par le choc d'un viol est dans un état confusionnel. Ses réactions ne sont pas forcément logique. Ainsi une jeune fille victime va être capable le lendemain d'un viol d'aller faire la bise à son agresseur  en compagnie d'un cercle d'amis. et de déposer une plainte trois jours plus tard.

Ce qui apparait incoherent est parfois un signe.

La confusion est lié à la déflagration et à  l'incapacité de réorganiser sa pensée. Ainsi nombres de victime réelles sont écartées car elles se strompent dans les dates, les lieux, les moments, les gens . Elles se trompent lorsqu'elles doivent répéter trois fois la m^me version.

Alors maintenant si en plus , elle a un peu triché sur sa présence sur le territoire ou sur ses papiers. .......

 

Pauvre Madame DIALLO qui n'aura pas au moins la perspective de bénéficier d'un procès.

Je ne dis pas que QDS soit forcément coupable ni qu'il est forcément inocent. Je revendique avec toutes les victimes présumées de viol le droit à un procès.

Mais aussi pauvres jeunes filles à venir, pas très catholiques sur leurs papiers, leurs situations ou leurs relations. Qu'il va être difficile maintenant d'oser contre-attaquer un puissant et son armada d'avocats fortunés et médiatiques.

Je rejoins Marie Georges BUFFET c'est une mauvaise nouvelle.

Chervalin

 

Publié dans agacements

Commenter cet article

labaronne 24/08/2011 22:33


j'ai entendu Mme BUFFET sur RMC ce matin, et je suis tout à fait d'accord - le procureur a abandonné de peur de perdre, il n'a pas laissé le choix à la "présumée" victime d'être jugée par le peuple
- quant au "présumé" coupable il n'a pas gagné, il n'y a pas eu procès, mais les faits sont là - et maintenant on va en faire une victime, c'est scandaleux alors que cette affaire a permis de
mettre à jour sa conduite particulière avec les femmes - tout le monde savait - tout le monde se taisait, tout le monde avait-il quelque chose à y gagner ???