La séparation

Publié le par chervalin

Ils sont dans la salle d'attente, vide à cette heure.

Elle se love sur ses genoux.

Il me semble qu'elle a un peu froid. Il la tient par la main, la papouille ou tente de la réchauffer en lui massant le dos.

En fait c'est assez mignon pour un matin grisonnant.

Comme ils sont en avance, nous les croisons de bureaux à la cafèt ou de bureaux en salle de copies, ne sachant pas trop bien qui a convoqué ces amoureux déjà bien âgés.

Car ils dépassent davantage la trentaine que de la vingtaine.

On se renseigne et personne n'a convoqué ces deux là.

Je retourne à mon agenda car j'en ai bien convoqué un...... Mais oui, c'est pour moi.

Je prie la gente dame de patienter et fait entrer son papouilleur en culpabilisant un peu de la laisser seule et transie sur sa chaise.

La pensée de son amant la réchauffera, pensais-je. Je l'invite à se servir un café.

Voilà, ce brave garçon se sépare et s'apprête à divorcer. Je suis chargé de l'enquête.

Je suis content qu'il soit présent car hier, son ex m'a posé un lapin et ne s'est pas manifestée.

Déjà, elle m'énerve.

 

Je devine que ce grand mâle a vite remplacé son ex-épouse par  la charmante personne de la pièce voisine.

Ils sont amoureux ceux là mais combien de temps cela durera me dis-je in-petto en conférence privée. 

C'est peut être même,  le sujet ou la raison de leur séparation.

 

Nous déroulons l'entretien et une heure et demie plus tard, en l'informant  que son ex-femme  ne s'est pas présentée, je lui demande si celle-ci n'aura pas changé d'adresse et, dans ce cas, s'il souhaitait  me la communiquer.

 

- Bah vous n'avez qu'à lui demander, elle est à côté. 

- Co...co... comment ça, elle est à côté ? Vous voulez dire que c'est votre ex-femme qui est dans la salle d'attente ?

- Bah oui......

- Et qui était sur ..... et qui vous tenait la m.... et que vous ..... mais vous venez pour div....

- Bah quoi....,?

 

Vous voyez ce que c'est, des yeux écarquillés, une bouche grande ouverte, l'air bête, le cou tendu ?

Vous voyez hein, j'en suis sur.

Le pire c'est que ça vous fait rire.      

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loqman 01/02/2013 10:47

Ca change des prises de bec...

chervalin 02/02/2013 22:03



C'est sûr, c'est même reposant.


A vrai dire je préfère les prises de becs. On ne sait pas ce qui se trame derrière les accords de façades



les cafards 30/01/2013 17:26

ben oui on ne peut s'empêcher de rire !

chouette-chouette 26/01/2013 22:55

Aïe, nouvelle donne donc, effectivement patience... Zénitude diraient certains...

chouette-chouette 26/01/2013 17:38

bin oui, tout divorce n'est pas une catastrophe, on peut se désaimer gentiment... Ou simplement se rendre compte d'une erreur d'aiguillage sans faire de révolution...

chervalin 26/01/2013 19:28



c'est rigolo car c'est un peu ce que j'ai pensé.


Que cela pouvait bien se passer  sans vagues ni tensions.


Hélas. Il ne s'agit pas de cela.


Cette jeune femme ne savait pas ce qui se tramait. Elle est très limitée intellectuellement. Elle est d"accord pour se démarier et s'organiser pour les enfants mais elle n'est pas d'accord pour
se séparer.


Il va falloir s'armer de patience.



cat 24/01/2013 16:17

lol pas mal celle-là aussi !!