la ga-galette des rois

Publié le par chervalin

as tu déjà observé les convives lors d'une réunion familiale pour la ga-galette des rois et des reines

 

Attend, c'est un moment épique là, observe un peu....tin tin tin 

Le climat se tend, le silence se fait, les mines sont contrites, l'oeil inquiet, la lippe baveuse, certaines se recoiffent dans l'attente du couronnement, d'autres cessent de respirer, moi, je vais vers mes 8 ans....

 

Le suspens, l'attente, les regards pour épier qui mordrait imprudemment dans la porcelaine, Il y a ....deux point à la ligne.

Ils sont là -------------------------------->  :

 

Le filou qui discrètement cache la fève dans sa main, ou la planque, dans les bajoues, tout le monde l'a vu, il se retrouve gros Jean comme devant ( J'aime bien cette expression)

 

Le naif,qui se mord la lèvre à force de mâchouiller

 

Le prudent, qui enlève son dentier

 

L'imprudent qui, imbécile avait complètement oublié qu'il y avait une fève, trop absorbé par la douceur de la frangipane et attaque à pleines dents...... et s'en pète une !

 

L'étonné, surpris que dieu l'ait désigné, porteur du choix divin, heureux et Benoit, puis déconfit car ce n'était pas la fève, mais un reste d'os de poulet !

 

Le modeste confus de devoir porter la couronne toute la soirée.......... Hypocrite !

 

Le déçuqui refuse de terminer sa part lorsque la fève est découverte car il ne voit plus l'intérêt de ingurgiter ce matefaim,

 

Le teigneux qui refuse d'admettre qu'il n'est pas l'élu et qui vérifie s'il n'y a pas maldonne, 

    

La reinequi vient de se faire piquer la couronne et qui la remet déchirée sur sa chevelure choucroutesque,

 

L'optimiste qui tente de finir tout les bouts qui traînent pour vérifier s'il n'y a pas de deuxième fève,   

        

Le scientifique, qui commence par analyser sa part, pesant la bête, l'explorant du regard, palpant, reniflant, suspectant; investiguant du bout des yeux,

 

 Le méthodique, ouvrant franchement sa part en deux , dré dans l'pentu, droit au but les filles, accès direct au grall

 

Le patient, qui laisse les autres se précipiter, observant leurs mines déconfites et angoissées aux abords du trottoir,

 

L'impatient qui se précipite sur sa part et la laisse tomber sur la braguette ouverte de tonton Henry

 

 Le goulu, qui s'étouffe à la première bouchée et qui en profite pour se revoter une deuxième coupe de champ,

 

 Le malin, qui cherche a deviner le premier qui a la fève, celui là chipote et têtouille sa part, l'émiettant négligeamment sur le tapis,

 

 Le volontaire, qui s'attable avec application mordant partout dans son morceau pour être sur que rien ne puisse passer directement dans son estomac,

 

L'enivré qui se fourre la part dans le nez et qui en éternuant renverse son verre sur la robe de tata Pierrette,

 

Le téméraire qui ose aller chercher la part nonchalamment abandonnée sur la braguette de tonton Henry

 

L'insenséqui copiant le téméraire se hasarde à prendre celle renversée dans le décolleté de la tante Pierrette. cette part de galette lui vaudra au demeurant une tarte aux doigts gratuite et avec rab s'il le veut.

 

Le roi, qui sussotte la fève pour la nettoyer et qui nargue les sujets de sa graisseuse majesté en faisant semblant d'hésiter pour choisir sa reine, alors qu'on sait tous que ce sera cette peste d'Elyane,  

 

La tricheuse qui a volontairement placé la part magique dans l'assiette du petit dernier et qui s'exclame ," ô joie, que tu as de la chance mon chéri!, tu es le roi !"

 J't'en foutrais! 

 

Mais bon c'était mon anni et j'étais content

 

A chaque fois une galette , le top, voir le luxe , c'était  quand elle était à la frangipane et systématiquement avec des bougies pour fêter mon anni.  

Certaines années plus de 5 ou 6 fois;

 

trop bien !

 

Publié dans ballade en famille

Commenter cet article

l'autre cat 22/01/2013 10:36

zut je suis en retard ! tant pis, j'aurai pas la fève... Joyeux anniversaire quand même !

Corinne 11/01/2013 07:42

Trop bien j'ai bien ri ^^ Joyeux anniversaire alors Ô grand roi...

chervalin 11/01/2013 07:58



Grand merci ô lecteurs et lectrices vénérés.


Pour la peine, tiens, je vous refilerais bien mon stock de couronnes (il y en a 241) et celui de fêves (45217 dont un vrai haricot) mais l'âge me mordant de plus en plus aux chevilles
je reconnais que je ne sais pas où tout ce bazard se niche.


P'têt bien dans mes délires.


Grosses bises à tous 



Pastelle 10/01/2013 20:32

Le copain de ma fille est né un 6 janvier, rien qu'au mot galette je le vois devenir tout vert. Il aurait pu co écrire cet article je crois. ;)

chervalin 11/01/2013 07:53



bienvenue au club mais je crois qu'il y a maintenant plusieurs versions de la galette. J'ai, pour celle de cette année, acheté une galette aux pommes maison avec du beurre bio et qui m'a coûté un
bras, (c'est le prix il paraît) qui était ma foi selon les organisateurs (moi), les forces de l'ordre (ma belle-mère) et les manifestants qui ont défilé devant la table,  fort gouteuse,
succulente, fondante, irrésistible, onenreprendrait,  maisditdonccéquélébonnepourdelapomme, et autres gourmandises de compliments alors que je n'y était pour rien sauf que j'ai perdu un
bras.


L'année prochaine j'achère une galette à la choucroute pour voir.



Labaronne 10/01/2013 16:46

je vais le garder au chaud ça, c'est trop bon, et à déguster sans modération comme la frangipane, mais sans fève, comme ça pas de magouille, pas de jaloux

cat 10/01/2013 14:17

m'en fous j'aime pas la galette des rois .. na !