L' élue

Publié le par chervalin

Josette m'explique qu'elle a eu une vision.
Il va y avoir un tremblement de terre. Elle est est persuadée.
"Le ciel était noir et la mer était en feu. La mer était trop calme et cela allait certainement arriver. J'ai beaucoup prié, j'ai lu la parole de dieu avec ferveur, avec toute mon ame, et le psaume 118. Notre seigneur m'a entendu. Il m'a visité et il n'y a pas eu de tremblement de terre. J'ai eu raison de lui. " 
 
Le problème avec Josette c'est qu'elle en est persuadée.
La vision, les prières, l'apparition du très haut, la mer, les nuages, tout cela est en lien avec elle et avec ses interventions. Elle est porteuse d'une mission :
Elle intercède pour prévenir ou empêcher que ce qu'elle voit en vision n'arrive pas. 
 
Elle pense d'ailleurs qu'elle y arrive très bien.
 
Dernièrement , elle a écrit au Saint Père pour l'informer que les prêtres des paroisses qu'elle fréquentent tentent de la freiner dans ses interventions.
Il faut dire que Josette, intervient à la messe et complète, à sa façon, le rituel, en clamant  les dangers à venir et en fustigeant les fidèles de ne pas écouter la parole de dieu lorsqu'il vient la voir dans ses rêves.
La vie est difficile et la tâche est bien grande pour Josette. 
Elle ne lâche rien.
Josette a un doute sur la qualité de l'évèque qui ne maîtrise pas ses prêtres.
Elle a écrit cela également au très Saint Père.
Non mais!
 
Josette dérive dans les sphères des perceptions étranges qui  l'entraînent dans des croyances délirantes pour lesquelles elle s'attribue une mission.
Elle s'approche de la schizophrénie, elle y glisse un pas.
 
L'autre problème pour Josette c'est qu'elle a rencontré Simone.
Et Simone est la même qu'elle.
La primeur de la foi, la ferveur, le don de soi pour le seigneur et la fusion totale avec lui et avec Josette.
Simone le sait : La présence de l'esprit saint est si forte sur Josette qu'elle doit être une élue.
Simone est dans le même.
Elles batifolent toutes deux dans la douce torpeur de l'abandon divin.
 
Alors Simone partage et communie tout d'abord,
Puis l'héberge, la nourrie, l'accompagne.
Puis progressivement, elle lui donne.
De l'argent.
beaucoup d'argent.
 
Jusqu'à ce que Josette parte avec  sa fortune, au nez et à la barbe de la famille de Simone, pour porter la parole dans une autre contrée moins hostile à sa présence aux offices.   

Publié dans agacements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lacledemoncoeur 17/09/2012 12:49

Terrible, cette façon dont la vulnérabilité de certains les mènent à leur perte....
Horribles, ceux qui en profitent lâchement.

Nais' 20/08/2012 16:01

Tout comme Corinne, j'ai failli rire... La chute est violente, un peu inattendue pour moi et tellement cruelle ! Il existe vraiment des êtres prêts à tout !
Bonne semaine,
Nais'

chervalin 02/09/2012 14:45



Merci


Il existe des gens opportunistes, qui savent improviser des stratégies en fonctions des personnes qu'ils rencontrent. Pourtant dans cette historiette il me semble qu'il s'agit là d'une conversion
ou plutôt d'un basculement. Passer sans crier gare, d'une fusion dans une croyance à un autre état plus morbide.


J'avais voulu, dans un premier temps appeler cette nouvelle: The dark side of the moon.



Corinne 17/08/2012 15:05

J'ai failli rire, puis en lisant la fin, l'envie s'est brusquement arrêtée !
La religion me fait peur, elle attire de plus en plus de gens en détresse et la dérive n'est pas loin ! Il n'y a pas que des poseurs de bombes ! Je connais ici (très bien puisque c'est une amie qui
en fait les frais et indirectement nous aussi !) une jeune femme hyper catho qui se pense au dessus de tous et qui est gravement atteinte d'érotomanie, elle a comme moi cinq enfants que je plains
de tout coeur, c'est une histoire extrêmement grave et je crains qu'elle ne soit pas terminée...
Amicalement
Corinne