La rebloche

Publié le par chervalin

Dans nos régions, on déguste le reblochon.

l'origine de ce fromage, si je me souviens bien, est de blocher une seconde fois. C'est à dire de traire une vache en laissant un peu de lait. Les questeurs venaient se servir de la traite et le paysan en gardait ainsi, discrètement planqué dans le pis.

Ensuite il allait reblocher et il a découvert que cette seconde traite était très riche en crème. Le fromage issu de cette seconde traite se nomme reblochon.

Je vous dis ça comme ça, car en vérité ce n'est pas du tout l'objet de mon propos mais un peu de connaissance sup n'est pas pour vous desservir.

Non, ce qui m'agace (on est dans la rubrique agacement), ce qui m'agace disais-je, ce sont les invitations à peine intéressées de personnes membres de la famille d'un otage, (comme récemment), des voisins d'un meurtre ou d'une disparition, de l'épouse ou du compagnon sauvé de justesse, de la mère d'un enfant miraculé, invitations, redisais-je proposées par les chaines de télévision, pour alimenter l'attention du spectateur un rien émotif et le scotcher à sa chaine préférée.

Bon ça c'est classique et vous n'en êtes pas surpris. Ce que j'ai repéré, c'est que ces personnes, au même titre que les acteurs de cinoche qui font la tournée promotionnelle de leur navet, sont promenées de chaine en chaine pour réciter leur couplet émotionnel bien vendeur.

Seulement voilà, plus ils redisent, et plus ils sortent de l'émotion spontanée, plus le présentateur rame, (c'est bien fait) et plus l'information devient un trucage grossier visant à faire passe le met avarié.

j'appelle cela la rebloche.

C'est à dire que les présentateurs, tirent une seconde fois sur les pis de l'info émotionnelle, espérant chacun leur tour, trouver un plus (un pleur, une anecdote, une révélation, une rencontre, une image) qui fera qu'ils auront l'exclusivité de la crème que le "patient- vache à lait" aurait pu garder pour lui.

Quand je les vois reblocher comme des acharnés, je me dis que tant d'énergie est bien gâchée et qu'ils devraient rejoindre vite fait les paysans dans leur lutte pour la survie des alpages et la protection de la race Tarine.

Je suis pour le rapprochement paysans et des présentateurs de Jités.

Gardarem lo rebloche et l'émotion

vive l' émo-chon

Publié dans agacements

Commenter cet article

Sophie 23/05/2014 21:18

C'est sûrement pour cela que l'on considère le monde du show-biz comme la crème de la crème...

Bea 05/01/2014 19:07

Tu as raison, ça sent le 2e service, sauf que la rebloche du XVIe siècle, elle donnait un lait encore plus savoureux; là, c'est le même et à force il en perd toute sa saveur (si tant est qu'il en ait eu).
Gardarem l'émotion, la vraie, pas les JT à la noix.
Je te souhaite tous mes voeux de santé, rires et partages (+ des trucs sonnants à rentrer en banque) pour 2014. A la prochaine !

les cafards 04/12/2013 16:32

je ne te cache pas que je préfère le vrai reblochon

Pastelle 28/11/2013 10:16

J'ai appris quelque chose pour le reblochon, merci.
Quant au reste, je ne regarde plus la télé...